Les avis défavorables pour le projet de Centrale Gaz à Monchy au Bois

Les avis défavorables concernant le projet de centrale gaz de Monchy au Bois se multiplient :

 

Des jeunes parents de Monchy au Bois: "Nous avons un garçon de 8 mois... et pour sa santé, si cette centrale se construit, nous pensons déménager."

 

Une habitante d'Hannescamps: "Projet trop dangereux pour une zone rurale habitée par tant d'habitants."

 

Une conseillère municipale d'Achicourt: "Les élus qui, au nom des quelques emplois créés et des gains escomptés, permettraient l'aboutissement d'un tel projet, discréditeraient considérablement leur fonction !"

 

Un infirmier des Vertes Vallées: "Je vois les souffrances de ceux qui ont travaillé dans les endroits pollués"..."Et voilà une nouvelle pollution qui va s'abattre sur eux".

 

Un habitant de la communauté de communes de Deux Sources: "Le seul intérêt ne sera que FINANCIER, mais pas pour nous !"

 

Une jeune famille de Berles-auBois: "Pourquoi faire une cheminée aussi haute, si il n'y a aucun danger, si rien de nocif n'en sort???"..."Je pense que les élus qui défendent ce projet sont plus motivés par les retombées financières surtout pour des petites communes avec peu de budget".

 

Une Agnynoise: "Qu'en adviendra-t-il de la santé de nos enfants ? Jusqu'où ira la bêtise humaine ?"

 

Une habitante du Pas-de-Calais: "Notre pays d'Artois est déjà pollué. Le Pas-de-Calais, dans une enquête nationale est arrivé en 93ème position sur 95 départements classés ! Pourquoi continuer à implanter des usines, des projets qui amèneront des pollutions ?"

 

Un habitant de la CUA: "On ne nous dit pas tout !!!" 

 

Une Maman de Bienvillers-au-Bois: "Le taux de cancer est déjà supérieur à la moyenne nationale. Le nord Pas-de-Calais est-il la poubelle de la France ?".

 

Un ancien agriculteur: "Ancien agriculteur, ancien administrateur à la mutualité sociale agricole, je ne peux accepter que l'air que nous respirons soit pollué". 

 

Un habitant de Acq: "L'énergie la moins chère est celle qu'on ne consomme pas: l'urgence est aux chantiers d'économie d'énergie" .

 

Un habitant de La Cauchie: "Nous sommes dans un pays démocratique où notre opinion a une grande importance dans le choix d'une telle construction. Il faut préserver notre santé, celle de nos enfants et de nos prochains". 

 

Un médecin : "il me paraît aberrant d'affirmer que les produits polluants rejetés n'auront aucun impact sur la santé des personnes habitant aux alentours."

 

Un jeune couple de Berles au Bois: "Vous pouvez être sûr que, lorsque ma compagne et moi avons acheté notre maison - il y a de cela trois ans -, si nous avions été informés de ce projet, nous aurions jeté notre dévolu sur un autre endroit."

 

Une dame d'Arras: "Pourquoi ne pas l'installer chez eux ?"

 

Une habitante de Rivière: "Projet qui n'a pas été concerté avec les citoyens, qui n'a jamais été mentionné dans une campagne électorale, qui va à l'encontre du bon sens."

 

Un habitant des Vertes Vallées:  "Dépenser toujours plus d'énergie n'est plus envisageable, il faut apprendre à dépenser mieux".
"A eux les bénéfices, à nous les préjudices ?"

 

Un retraité de la CUA: "Notre région est excédentaire en production d'électricité".

 

Une personne de Souastre: "Pourquoi implanter une centrale en pleine campagne ?"

 

Une habitante du Nord: "Pourquoi polluer en France pour vendre à l'étranger ?".

 

Une femme du sud arrageois: "Il est inadmissible qu'en tel projet n'ait pas été mené avec transparence et dans le respect des exigences de la démocratie"
"Il faut immediatement stopper ce projet"

 

Une arrageoise: "Cette région est un poumon vert: préservons la"

 

Une Maman d'hannescamps: "Qui devrons-nous remercier quand nos enfants auront des cancers en raison des fines particules et autres rejets émis par la centrale ?"

 

Un retraité: "Il n'est dit nulle part que cette centrale est indispensable pour remplacer une autre centrale".

 

Un habitant d'Arras: "La pollution va venir jusqu'à Arras"

 

Un habitant de Beaumetz: "Le choix d'un site industriel existant ou d'une friche industrielle aurait été plus judicieux"

 

Un couple du Pas-de-Calais: "Ainsi, nous vous alertons, avec la communauté scientifique, sur le monde que nous laisserons à nos petits-enfants".



Un rivièrois: "Si les risques liés à l'élaboration de ce projet ne sont pas maîtrisés, comment seront maîtrisés les risques liés à l'exploitation d'un site industriel"

 

Tout comme ces personnes, envoyez vos avis au commissaire-enquêteur et remettez-nous une copie de vos écrits.

FAITES-VITE !

 

 

 

 

18 Novembre 2017

10ème Fête 
de la Pomme 
et du Verger 

 


le 18 Novembre 2017
de 14h à 19h 
salle du bas 
à la mairie de Rivière.

 


 

 

 

 

facebook

 Cette page est publique,
Vous n'êtes pas obligés
d'avoir un compte facebook.
Si vous avez un compte, 
cliquez sur j'aime

Suivi des Chevêches

Notre association
participe au
plan de suivi des
chouettes chevêches

sur les villages de
Beaumetz-Les-Logs,
Monchiet
Simencourt
et Rivière



Tout le détail de cette action
ICI

Liens Internet

Image au hasard

hasard37.JPG